Aide en faveur des investissements de transformation vers l’industrie du futur : fermeture du guichet 2021 à compter du 13 mai

 

Le guichet 2021 d’aide en faveur des investissements pour la transformation vers l’industrie du futur a atteint ses objectifs.
 

france relance

 

Un dispositif très attractif

Une enveloppe supplémentaire de 175 millions d’euros a été mobilisée par le Gouvernement pour l’année 2021, pour accélérer la transformation de l’industrie française vers « l’usine du futur » et continuer à soutenir cette dynamique d’investissement en donnant aux entreprises qui souhaitent se développer les moyens de le faire.  

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, et Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée, chargée de l’Industrie, se félicitent du très fort recours au guichet 2021 d’aide en faveur des investissements de transformation vers l’industrie du futur, ouvert aux PME et ETI exerçant une activité industrielle.

En effet, plus de 1 500 dossiers ont été déposés du 3 au 12 mai 2021, représentant plus d’un milliard d’euros d’investissements productifs. Ils mobilisent les 175 millions d’euros d’aide disponible et conduisent à la fermeture du guichet à partir du jeudi 13 mai 2021, comme cela était prévu par le décret n°2021-535 du 30 avril 2021.

 

Un dispositif essentiel à la modernisation de l’industrie française

Après les 7 750 demandes de 2020 portant sur plus de 2,7 milliards d’euros d’investissements productifs, la campagne 2021 confirme la résilience et la volonté de modernisation du tissu industriel, particulièrement des petites entreprises, malgré le contexte de crise sanitaire.

Au final, le gouvernement aura ainsi mobilisé environ 880 millions d’euros de France Relance pour soutenir les entreprises industrielles souhaitant numériser et moderniser leur appareil de production en acquérant des technologies relevant de l’industrie du futur (robots, cobots, fabrication additive, machines de production à commande programmable, réseaux de capteurs, logiciels de conception, etc.).

Conformément aux annonces gouvernementales, les demande de subvention déposées entre le 20 décembre 2020 et le 31 décembre 2020 et jugées éligibles seront revalorisées : le soutien de l’Etat s’élèvera jusqu’à 20% des dépenses éligibles, au lieu des 10% prévus initialement, sans aucune démarche supplémentaire auprès de l’ASP.

 

Crédits photo / © Droits réservés