Culture : Remboursement des frais d’expédition des livres commandés auprès des librairies indépendantes

 

Le confinement a contraint les librairies à fermer. En réponse à la concurrence des plateformes en ligne, le ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance, et le ministère de la Culture mettent en place un dispositif pour aider les librairies indépendantes à poursuivre leur activité grâce à la vente en ligne pendant toute la durée du confinement.

Librairie

 

Quelle est la nature de l'aide ?
L’Etat prendra en charge les frais d’envoi de livres à partir du 5 novembre et pendant la durée du confinement pour favoriser la vente à distance. Ce dispositif permettra ainsi aux libraires de ne facturer à leurs clients que les frais de port au tarif minimum légal, soit 0,01 €.
Les conditions d’éligibilité seront précisées dans un décret à paraître.

Comment se faire rembourser ?
Les libraires devront déposer auprès de l’ASP (Agence de services et de paiement) une ou plusieurs demandes de remboursement selon la durée d’ouverture de l’aide en lien avec les décisions gouvernementales.
Les modalités pratiques et le formulaire de demande de remboursement à adresser à l’ASP seront mis en ligne sur le site internet de l’ASP dans le courant du mois de décembre.

Qui sera éligible ?
Seules les librairies indépendantes sont éligibles au dispositif. Plus exactement, ce sont les entreprises répondant aux critères de taille TPE (très petites entreprises) et PME (petites et moyennes entreprises), et dont la vente de livres neufs est l’activité principale.

Nota bene : ces informations sont susceptibles d’évoluer d’ici la publication du décret instaurant l’aide.

« Il est essentiel que la vente de livres continue. Par la prise en charge des frais d’expédition, l’Etat est à nouveau aux côtés des librairies, en rétablissant des conditions de concurrence équitables et en favorisant leurs ventes à distance. »
Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture.

 

Crédits photo / © Shutterstock