France Relance : la nouvelle aide à la numérisation des petites entreprises est confiée à l’ASP

 

Le 9 novembre 2020, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, a annoncé la mise en place de quatre mesures pour accompagner les commerçants « qui souhaitent se digitaliser ».

vente en ligne

Afin d’accélérer les actions de modernisation prévues par France Relance, la DGE (Direction générale des entreprises) confie à l’ASP la mesure qui permettra à tous les commerçants, artisans, professionnels de l’hôtellerie et de la restauration, fermés pour freiner la circulation du virus, de s’équiper en solutions de vente à distance et développer une activité en ligne.

 

Qui pourra bénéficier de cette subvention de 500 euros ?

  • les commerces qui ont été obligés de fermer par décision administrative,
  • les professionnels du secteur de l'hôtellerie et de la restauration.

 

Quelles sont les dépenses éligibles ?

Le chèque de 500 euros annoncé dans le plan de soutien du commerce en ligne permettra de rembourser partiellement certains coûts liés au lancement d’une activité en ligne, tels que :

  • la création d’un site internet,
  • l’adhésion à une plateforme en ligne,
  • l’acquisition d’un logiciel ou la rémunération d’une prestation d’accompagnement.

La liste des dépenses éligibles sera prochainement précisée.

 

Combien d'entreprises pourront être aidées ?

Un budget de 60 millions est affecté à cette aide exceptionnelle. Elle devrait ainsi permettre d'aider 120 000 entreprises.

 

Comment en bénéficier ?

D’un montant maximal de 500 €, l'aide prendra la forme d'un versement direct sur le compte du bénéficiaire, sur présentation de factures auprès de l’Agence de services et de paiement (ASP).

Le téléservice permettant aux entreprises concernées de déposer leurs demandes ouvrira au cours du mois de janvier 2021.

 

Crédits photo / © Shutterstock