© Bertrand Badin

Rencontre avec Adrien Crespin, Scrum Master

Depuis le 1er avril 2022, Adrien Crespin a intégré la Direction du numérique et des systèmes d'information (DNSI) de l'ASP en tant que Scrum Master au service de la formation professionnelle, insertion et RDR (Règlement de développement rural).

En quoi consiste le métier de Scrum Master ?

Le principe de la méthode Scrum ("mêlée") est d’être toujours prêt à réorienter le projet au fil de son avancement. C’est une approche Agile, dynamique et participative. En tant que Scrum Master, je suis le garant de cette méthode éprouvée, aujourd’hui déployée à l’ASP. Je dois m’assurer qu’elle est bien comprise et appliquée, et que mon équipe adhère à sa théorie, adopte ses pratiques et "rituels" (mêlées matinales, sprints…).

J’ai un rôle d’animateur, de facilitateur. Je fluidifie les échanges pour gagner en réactivité et, au final, optimiser nos "produits" (extranets). L’objectif est de répondre efficacement aux attentes, toujours plus fortes, des donneurs d’ordre et des usagers.

Photo portrait Adrien Crespin

Pourquoi s’orienter vers ce métier ?

Depuis 2020, j’étais chef de projet MOE (maîtrise d’oeuvre) de l’extranet EA2 (entreprises adaptées). EA2 a été choisi pour être l’un des premiers "produits" à adopter la nouvelle organisation Agile, portée par de nouveaux métiers. Il me fallait évoluer ; les notions historiques de MOE et de MOA (maîtrise d’ouvrage) avaient, en effet, laissé place à une logique plus transversale.

J’ai alors saisi l’opportunité, sans pour autant sauter dans l’inconnu. Le métier de Scrum Master s’inscrit dans la continuité de mon parcours. J’évolue sur le même périmètre avec un objectif constant : suivre et faire évoluer l’extranet EA2. Et j’ai la même équipe : 20 agents issus de la DNSI et de la Direction de l’emploi, de l’environnement et des politiques sociales (Direeps). Si les rôles de chacun ont été redéfinis, c’est surtout la manière de faire qui change. Avant, on avait un pied dans l’agilité, on en a désormais deux !

Je suis garant de la méthode Scrum. J'ai un rôle d'animateur d'équipe. Je fluidifie les échanges.

Comment devient-on Scrum Master ?

Avant toute chose, j’ai réalisé un bilan professionnel avec la DRH. Nos échanges ont conforté mes choix. Mon profil collait au poste ! Mais c’est encore théorique pour moi. Je vais être formé au métier, à proprement parlé, en juin. En parallèle, je bénéficie, jusqu’à fin août, d’un coaching et d’un appui au fil de l’eau, assurés par le prestataire TNP.

J’ai aussi suivi la sensibilisation à la méthode Agile. Une bonne piqûre de rappel ! Je suis toujours en phase de découverte ; les premières lignes de produits viennent à peine d’être lancées.

On va tester la méthode, se tromper parfois, ajuster quand il le faudra. Notre expérience profitera à ceux qui nous emboîteront le pas. Si beaucoup reste à construire, j’ai confiance en l’avenir.