Son implantation régionale

 Son implantation régionale 


L’ASP est présente dans toutes les régions de France, en métropole et en outre-mer, garantissant une présence de proximité à ses donneurs d’ordre et bénéficiaires.

Siège de l'ASP à Limoges / © ASP-Olivier-Schneider

 Un service de proximité avec la force d’un réseau 

L'ASP compte 17 directions régionales et un siège réparti entre deux sites, à Limoges et Montreuil.

Chaque site s’appuie sur un réseau riche d’une expérience diversifiée : le siège de l’ASP mutualise les expériences des directions régionales et leur apporte un appui réglementaire, technique et logistique.

L’ancrage régional de l’ASP facilite :

  • les rencontres suivies et régulières avec les donneurs d’ordre et partenaires locaux pour une meilleure connaissance et adaptation à leurs besoins,
  • l’accueil et l’information des bénéficiaires.


 L’ASP, au plus près des spécificités ultra-marines 

Pour l’essentiel, les directions régionales ultramarines de l’ASP gèrent les mêmes dispositifs qu’en métropole :

  • aides à l’emploi, à la formation professionnelle et au handicap (plus de 70 % du budget) ;
  • aides agricoles du second pilier de la politique agricole commune, avec des compétences spécifiques pour la mise en oeuvre de la politique nationale d’installation en agriculture : animation, appui et conseil, ainsi que pour la pré-instruction des dossiers.

 


« Ces territoires insulaires sont éloignés de la partie continentale de l’Union européenne, ce qui renforce les liens de proximité des habitants avec les autorités publiques locales. Cela impose aux directions régionales ASP d’outre-mer une grande réactivité et adaptabilité.
» 

Jack Plaisir, directeur régional de l'ASP Guyane


crédits photos / © ASP-Olivier-Schneider